Jeune France Lambersart : site officiel du club de basket de Lambersart - clubeo

Mon histoire avec la JFL: Matthieu Minnegheer, un enfant du club

26 août 2020 - 08:00

Les 100 ans du club. L'occasion de revisiter le passé JFL, ses évènements marquants, ses anciens licenciés... Aujourd'hui Matthieu Minnegheer, ancien joueur et entraîneur du club se rappelle à son bon souvenir son passé JFL des années 80 jusqu'au début des années 2000. Merci à lui d'avoir joué le jeu et d'avoir reconstitué pour nous son CV JFL. Cela rappelera sûrement des petites choses à d'autres anciens...

 

"Rédiger son CV JFL" ... 

Exercice beaucoup plus difficile que prévu, car il demande autant d'efforts de mémoire que d'introspection mais également de réaliser l'impact de certains choix de vie !!!

Mon histoire commence en 1986 ; arrivée à Lambersart, au 87 avenue Pottier. L'école Samain propose aux enfants de découvrir chaque mercredi un sport dans la ville. 1 sport par trimestre je crois. Je commence donc cette découverte multisport par le "baby basket" à la JFL ... 
Je quitterai finalement le club en mai/juin 2003, après une montée avec l'équipe 1ère en pre-nat, pour la 1ere fois de l'histoire du club. 

Entre les 2, je n'aurais jamais arrêté de jouer à la JFL. Joueur, arbitre, coach, accompagnateur,  supporter ; finalement, le seul "rôle" jamais endossé pour le club aura été au sein du bureau !!!

 Je commence donc avec la présidente de l'époque, Marthe Coulombet. Puis Raoul ; personne incroyable de gentillesse,  qui voulait surtout que l'on "passe la balle au grand" ... le grand de l'époque étant Mathias (Pryen) ?￰゚リツ?ᅡᅠMathias, accompagné de ses parents Anne-Marie et Dominique .... que d'histoires,  de bons moments et surtout quelle ambiance dans les tribunes avec tous ces parents encore plus enthousiastes que leurs enfants joueurs !!!

 Puis des relais (parents) aussi importants d'un point de vue basket ou simplement adultes référents : Remi (Gilleron), Serge (Vanbaleghem), Serge (Ruckebush). Les années passent : Benjamin, Minime, Cadet ...

Je découvre les joies du coaching ; 1ère équipe de benjamins, avec notamment Mamadou (Cisse), accompagné de sa maman Fatou (de tous les déplacements) avec Serge V. qui ne connaît rien (ou presque) au basket mais apporte sa caution d'adulte à un jeune coach de 14/15 ans ....

En parallèle des équipes joueurs, j'arrête le coaching pour arbitrer (j'ai 16 ans). Conduite accompagnée en poche, chaque match joué (cadet région, puis espoir) ou arbitré est une occasion d'être dans une salle de basket et d'engranger des km ... à titre personnel, la salle coubertin est un refuge. Toute opportunité de moment dans la salle est saisie (entrainement n°2 / 3 / 4 ... quelque soit l'équipe), voir tous les matchs du samedi, dimanche .... jouer 2 fois pendant le week-end.

Un match contre le vieux lille (excellence depart) avec l'équipe senior va changer plein de choses. Nous sommes en .... 1997 ? ... Greg et Cédric ont rejoint le club,  l'équipe senior vieillissante ne réussit pas à monter en promo région. L'équipe espoir est trop "gentille" pour le faire seule. Fusion des  2 équipes... pendant ce match je suis agressé par un joueur adverse, Cédric se fait casser le poignet ... Claude (Lemaire), coach, qui a pris le challenge de gérer les vieux avec les jeunes pour enfin passer un palier, a le réflexe de me nommer capitaine en jeu. J'ai donc le droit de rédiger le rapport ... je mets tout ce que j'ai dans le ventre dans ce rapport (valeur de jeu, esprit, respect.... ). De manière évidente, je dois arrêter l'arbitrage pour coacher de nouveau...

Un nouveau cycle démarre. Avec Clement (Gilleron), son papa Remi et Serge (Vanbaleghem, toujours lui) en assistant... un quatuor de choc ... pour une équipe de jeunes au top. Renforcée de recrues venant de Saint-André (plus très sûr,  peut-être une autre petite ville à côté de Lambersart) plus le vivier du club (Martin, Dorian, Maxence, Dimitri ...) l'équipe démarre en minimes. Montées et matchs de grande classe contre les grosses écuries de l'époque... des jeunes qui seront assurément la relève de l'équipe 1 .... des entraînements calqués sur eux d'ailleurs, qui sont désormais entrainés par Claude. L'équipe 1 a cette fois le coffre avec l'arrivée de Thibaut et Nicolas pour viser la pré-nat.

Un regret pourtant sur toute cette période ; être à l'origine de l'arrêt du match de nos "petits, presque grands" en playoffs contre la Mélantoise. La 4ème faute de Marc (Ledroit) dans le 1er QT me fait perdre mon calme. Un coach doit rester un exemple pour ses jeunes .... déçu pour eux finalement. Pas sur qu'ils m'en aient tenu rigueur, mais ça m'a marqué.

L'année 2003 approche. Une vraie bande de pote avec l'équipe 1. Soirées inoubliables (en ville), parties de UNO du mardi soir chez Greg .... des matchs de fous dans des ambiances de fou au club ... on enchaîne les victoires ... c'est le top ....

Toute cette histoire s'arrête finalement assez brutalement ; je décide en Mars de quitter Lille pour aller à Geneve faire ma 4ème année d'études. Je quitte ma 2ème famille .... pas d'adieux, pas de fêtes ... si ce n'est partir sur la fête de la montée !!

Je garderai finalement depuis toutes ces années une réelle nostalgie de tous ces moments ; la JFL aura été un tuteur pour moi pendant 17 ans. J'ai continué le basket dans d'autres villes (Genève, Lambesc, Callas) sans jamais retrouver cet esprit et cette ambiance. 

Petit clin d'oeil pour Mike, j'ai pris le n°7 dès que j'ai pu dans chaque équipe dans laquelle je suis passé !! ?

Tout ceci n'ayant évidemment été possible que grâce à ma maman, Marie-Hélène , qui aura été de toutes les conduites, matchs, déplacements, victoires comme défaites....

Matthieu M. - un ancien

 

Commentaires

oct.
nov.