Jeune France Lambersart : site officiel du club de basket de Lambersart - clubeo

ITW Jean-Philippe Buchard (bénévole): "Inciter à s’investir"

23 février 2019 - 08:00

Interview de Jean-Philippe Buchard, bénévole du club, qui assure un boulot de tous les instants dans l'organisation extra-sportive du club. Acteur de l'ombre précieux toujours habillé de chemises colorées, il fait le point avec nous sur les nombreux rôles qu'il joue à la JFL. Entretien spécial bénévolat.

 

Jean-Philippe, tu t'investis à la JFL depuis maintenant deux saisons dans l'organisation extra-sportive. La mise en place des tenues de tables fait partie des nombreuses missions que tu mènes. Comment juges-tu le fonctionnement cette année ?

Cette année, la mise en place des tenues de tables de match fonctionne plutôt bien : mais c’est avant tout grâce à l’investissement de chacun dans leur fonctionnement. Sans les bénévoles qui officient chaque WE, ça ne pourrait pas fonctionner.

« Mise en place » rime pour moi avec « incitation » : c’est vraiment mon but, inciter à s’investir plutôt que contraindre, le plaisir de faire et de s’investir doit rester entier et surtout au service de notre passion commune, le BASKETBALL.
Tout le monde prend progressivement conscience du caractère obligatoire de ces fonctions d’OTM (Officiel Table de Marque) pour la bonne tenue des matchs ; les entraîneurs aident bien également à cette prise de conscience.

 

Tu t'investis également dans la recherche d'arbitres, OTM et d'E-Marqueurs notamment. Tu incites également les licenciés à s'inscrire en organisant de nombreuses formations. Quel bilan fais-tu aujourd'hui sur ce secteur pas simple à développer ?

C’est un gros chantier pas si simple ; mais, là aussi, je crois beaucoup à l’incitation et l’explication de l’intérêt de ces fonctions. En effet, notre sport ne peut exister que grâce à tous ses acteurs : les joueurs, entraîneurs, mais aussi les officiels arbitres et OTM ; c’est la raison pour laquelle la fédération et, à notre niveau la ligue, ont mis en place un élément contraignant pour les clubs : « la charte des officiels ». Son principe est simple : pour faire court, chaque club doit apporter à la communauté BASKET un certain nombre d’officiels (OTM & ARBITRES) dont le niveau et le nombre doivent être en rapport avec le nombre et le niveau des équipes du club. Si le club ne remplit pas ses obligations, il est pénalisé pécuniairement. D’où la nécessité pour la JFL de développer le secteur formation des officiels.

Actuellement nous avons 12 Arbitres (tous les niveaux existent à la JFL : proB, Région, Département, Formation), 9 OTM (tous niveaux également : JeepElite, Region, Club, Formation) : c’est bien, mais il faut continuer l’effort car les aléas de la vie font que chaque année un certain nombre d’entre eux arrête.

Cette année, la JFL a décidé d’anticiper le passage total à l’e-marque pour tous ses matchs (ce sera obligatoire pour l’année prochaine). Pour accompagner cette mutation, j’ai moi-même réalisé plusieurs sessions de formation e-marque en début de saison : j’ai été freiné depuis la fin de l’année par un emploi du temps PRO plus compliqué à gérer : mais j’espère pouvoir refaire quelques sessions d’ici la fin de saison pour bien préparer l’année prochaine.

Puisque tribune m’est donnée, j’aimerais insister sur le côté PLAISIR de la fonction d’officiel : à mes yeux, ça ne doit pas être vécu comme une contrainte, mais comme une autre façon de s’investir, de participer à son sport pour le vivre différemment avec un point de vu peut-être plus rationnel et équilibré à certains égards…et également une façon de mieux le comprendre (le règlement de basket ne fait pas partie des choses simples !!).

Avis à tous les parents : les 2 meilleures places pour voir le match se situent exactement derrière le PC e-marque et le pupitre chrono !!! ?

 

Tu gères également le planning des matchs ainsi que les dérogations. Comment fonctionnes-tu avec notre secrétaire Martine Demilly ?

C’est une partie de mon activité JFL qui est la moins visible, mais certainement la plus chronophage.

Avec Martine, tout est simple : on se complète en bonne intelligence (quand l’un est indispo, l’autre supplée), et on se partage les tâches logiquement. Moi, je garde tout ce qui découle des calendriers de matchs, des dérogations, de l’arbitrage et OTM, ainsi que du réglementaire sportif (c’est un peu mon dada pour ceux qui me connaissent).

Les gros points chauds sont les périodes d’éditions des calendriers de match à chaque phase : des calendriers de matchs pour 17 équipes occasionnent quelques embouteillages sur les créneaux de salles, associées à la curiosité compréhensible de tous les entraîneurs=pression assurée!

Les constats de chevauchements réalisés : il faut ensuite se mettre en rapport à la fois avec les équipes adverses et les entraîneurs JFL concernés pour trouver le meilleur compromis pour tout le monde. Heureusement, dans cette galère collective, il est de mise que tout le monde y mette du sien, ainsi on finit toujours par trouver une solution acceptable pour tous : tant mieux, car 2 matchs en même temps, pas facile !!! …

 

Tu es également depuis peu arbitre pour le club en compagnie de tes deux fils, Valentin et Maxence. C'est une vocation familiale ? Quel plaisir éprouves-tu à arbitrer ?

Effectivement, c’est ma 3ème année et j’évolue en Régional 3 : c’est une véritable passion.
Une passion qui m’est venue de mes fils, je crois : en suivant leur évolution BASKET, j’ai appris à aimer ce sport (je ne suis pas joueur : trop « vieux » pour commencer).

J’ai été « initié » en accompagnant les formations d’arbitres en compagnie de mon premier fils, Valentin (il a un sifflet dans la bouche depuis qu’il est poussin) : donc, pas mal d’années de « théorie ». J’ai alors pris progressivement conscience que l’arbitrage répondait à plusieurs de mes attentes :

  • M’investir dans un sport qui m’est cher.

  • Pouvoir partager une activité en compagnie de mes fils : ce qui est, après tout, assez rare dans la vie quand on y pense…

  • Développer et mettre en pratique des valeurs familiales et personnelles auxquelles je tiens : respect, maîtrise, force, honnêteté, courage, humilité, …

Donc, quand mon deuxième fils, Maxence s’est inscrit à sa formation, j’ai fait de même.

Plus j’avance, plus je me félicite de cette décision : outre la satisfaction énorme de partager une activité avec ses fils, pour moi qui ne suis pas joueur, ça me permet de m’investir dans mon sport et de le vivre et le comprendre de l’intérieur…

Par contre : le débriefing de 3 arbitres autour du repas familial est souvent une épreuve pour la maman/épouse !!!  Merci pour sa patience…

 

Tu es aussi amateur de photographies et tu réalises de nombreux clichés pour la JFL. C'est quoi pour toi une bonne photo de basket ? Tu pourrais nous donner quelques unes de tes meilleures photos JFL ? 

Sur le temps qui me reste, oui j’essaie aussi de rester photographe (pas facile) !!!

Pour moi, les meilleurs clichés de basket, mais aussi de sport en général sont ceux qui font la part belle à l’expression du sportif pendant, avant ou après son effort ou sa prestation. J’essaie de m’intéresser de plus en plus aux attitudes corporelles ainsi qu’aux expressions du visage pendant la pratique du sport. Donc, j’essaie de m’éloigner progressivement du classique « shoot à l’anneau »(même si c’est encore l’essentiel de ma production)

Mais, en même temps, j’ai de plus en plus de mal à me concentrer sur ce qui m’intéresse au niveau individuel (expression du visage et attitude corporelle) car je deviens de plus en plus spectateur du jeu (mon évolution récente en tant qu’officiel ne doit pas y être étrangère).

Donc, un peu en souffrance : je suis en train de rechercher un juste milieu qui me permette de produire les images dont j’ai envie… Je m’emploi donc à évoluer vers une pratique que je qualifierais de « portrait sportif ».

 Voici quelques photos que j’aime bien.

Vous pouvez retrouver toutes les photos de Jean-Philippe sur sa page Facebook officiel "J-philippe Buchard Photographe".

ITW-JPHI_LR1.jpgITW-JPHI_LR10 (1).jpgITW-JPHI_LR10.jpgITW-JPHI_LR11 (1).jpgITW-JPHI_LR11.jpgITW-JPHI_LR12 (1).jpgITW-JPHI_LR12.jpgITW-JPHI_LR2.jpgITW-JPHI_LR3.jpgITW-JPHI_LR4.jpgITW-JPHI_LR5.jpgITW-JPHI_LR6.jpgITW-JPHI_LR7.jpgITW-JPHI_LR8 (1).jpgITW-JPHI_LR8.jpgITW-JPHI_LR9 (1).jpgITW-JPHI_LR9.jpg

 

 

Commentaires

déc.
10:00
Coubertin
févr.
14:00
Castel St-Gerard
avr.
14:00
Ferme du Mont Garin
juin
Ferme du Mont Garin